Anneau de vitesse et zone de choc pour crash-tests de l'UTACAnneau de vitesse et zone de choc pour crash-tests de l'UTAC

Anneau de vitesse et zone de choc pour crash-tests de l'UTAC

Sécurange vient tout juste d'avoir 2 ans et chaque jour de belles et nouvelles expériences me motivent à en faire plus.

J'ai eu la chance, d'être conviée par l'équipe Bébé Confort (que je remercie) à me joindre à eux pour assister à un crash-test grandeur réelle ! Autant vous dire que l'instant était fort impressionnant et l'expérience inédite.

Où ?

A l'UTAC (Union Technique de l'Automobile du Motocycle et du Cycle) dans le 91. L’UTAC est spécialisée dans les essais véhicules et équipements. Ils interviennent auprès des industriels de l’automobile dans le développement de leurs produits. L'UTAC dispose d’un ensemble exceptionnel de laboratoires d'essais dédiés à la sécurité et à l'environnement (pistes, catapultes...). Arriver là-bas c'est juste impressionnant

Visite de Sécurange et Bébé Confort à L'UTAC

Pourquoi ?

Cet essaie d'étude a pour but de faire évoluer les protocoles d'essais existants pour coller encore plus à la réalité accidentologique. L'idée étant d'en apprendre toujours plus sur la sécurité passive en reproduisant, de manière la plus proche du réel, les conditions un choc frontal.

Au passage 2 types de sièges avec bouclier et avec harnais vont y être évalués.

Bébé Confort contribue à l'essaie via le prêt de capteurs abdominaux (critère biomécanique en cours d'évaluation).

Le protocole

Le protocole met face à face une voiture projetée à 50km/h et un chariot projeté lui aussi à 50km/h, soit la violence d'un choc avec une vitesse se rapprochant de 100km/h.

  • La voiture : une citadine de segment C de 1500kg, avec 4 passagers (2 adultes et 2 enfants)
  • Le chariot : Simulant une voiture de 1500kg et muni à l'avant d'une barrière PDB (Progressive Deformable Barrier) en aluminium déformable.

Les véhicules étant de même masse, cela reproduit un choc véhicule contre véhicule à 50km/h.

Barrière PDB (Progressive Deformable Barrier)Barrière PDB (Progressive Deformable Barrier)
Barrière PDB (Progressive Deformable Barrier)Barrière PDB (Progressive Deformable Barrier)

Barrière PDB (Progressive Deformable Barrier)

  • Les mannequins :
    • 2 adultes de 75/78kg et 1m75, munis de 40 capteurs
    • 2 enfants, des dummies Q1,5 (de 18 mois et env 11kg) de dernière génération et munis d'une vingtaine de capteurs
Visite de Sécurange et Bébé Confort à L'UTAC
  • Les sièges auto de groupe 1 face route (9/18kg) :
    • Un siège à siège bouclier à fixation isofix 2 points + ceinture 3 points
    • Un siège à harnais à fixation isofix 3 point (top tether)
      2 essais ont eu lieu, avec les places Gauche/ Droite des sièges inversés. Ceci évite de fausser le test dans la mesure où suivant le choc, les sièges ne reçoivent pas le même mouvement à gauche et à droite.

Déroulement

(ms = milliseconde)
  • T0 : 1er contact entre les 2 véhicules
  • T1 : 90ms, enfoncement maximum des 2 deux véhicules
  • T2 : 130ms les véhicules se repoussent (phase de rebond)
  • T3 : 250ms, les véhicules sont stoppés
Visite de Sécurange et Bébé Confort à L'UTAC

Mon ressenti

C'est très positif de voir que chaque jour des gens travaillent sur des sujets de recherche en vue d’optimiser la sécurité de chacun sur la route. Les résultats seront sûrement très utiles tant à l'amélioration des véhicules, qu'à ceux des sièges-auto.

C'est aussi une belle reconnaissance d'avoir été invitée par l'équipe Bébé Confort mais aussi d'avoir été acceptée au sein de l'UTAC, un lieu très sécurisé où tout est très encadré.

Une expérience incroyable :
  • Tous ces gens s'affairent pour assurer au mieux la réussite du test, car il n'y a pas de 2ème chance après la collision
  • Tous ces capteurs, ces mesures, spots lumineux, matériel de pointe... il faut avouer que ca fait décors de cinéma
  • La violence ressenti de ce choc en quelques millisecondes
  • L'état du matériel après impact (dommage que les photos n'étaient pas autorisées)
Mes observations :

De ce que j'ai pu observer, et dans le cadre de cette étude 2 points me semblent importants à retenir dans la mesure où ils peuvent impacter les résultats comparatifs de ces 2 systèmes.

  • Les 2 sièges testés ne disposent pas du même système de fixation :
    • l'un est ceinturé et utilise les bras isofix pour plus de stabilité
    • l'autre est 100% isofix avec une sangle top tether
  • Il n'existe pas de protocole de test dédié à l'usage d'un siège bouclier. Par conséquent, pour l'installation du siège bouclier, le protocole se base sur celui du siège à harnais.
    Par exemple : pour la ceinture de sécurité, il n'existe pas de données pour dire comment la tendre. La tension de référence appliquée est donc identique à celle du siège à harnais, alors que pour un bouclier il en faut certainement moins.
Retour à l'accueil