Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La marque allemande Kiddy de nouveau en grande difficulté financière

siège de Kiddy à Hof, Photo: Christopher Michael

siège de Kiddy à Hof, Photo: Christopher Michael

La marque allemande Kiddy est de nouveau en grande difficulté financière  seulement six mois après la fin de la dernière procédure.

Les magasins affichent depuis déjà quelques temps ne plus avoir de stock et en effet les livraisons sont interrompues depuis bien longtemps. 

Les employés ont cessés de travailler, et ont eux même demandé à se déclarer en faillite. En cause le salaire qu'ils n'ont pas touché depuis 2 mois déjà. En juin 2017, la directrice générale Bettina Würstl et l'avocat Gunther Neef, intervenus dans la gestion de la société en tant qu'expert en restructuration et titulaire du droit en matière d'insolvabilité, ont annoncé dans un entretien qu'ils souhaitaient mener une procédure d'insolvabilité.

Cela fait donc presque 2 ans que les difficultés ont commencé,  mais la direction était toutefois optimiste quant à la possibilité de reprendre rapidement le contrôle de la situation.

Les problèmes semblent être de retour et de façon plus graves que la dernière fois. Les lumières sont éteintes depuis au moins deux semaines au siège social Kiddy à Hof.

C'est une profonde déception pour l'équipe Sécurange, ils avaient vraiment d’excellents produits. Nous espérons que la marque trouvera très vite un acheteur et que les équipes pourront sortir de cette situation difficile.

A la direction, Bettina Würstl ne veut pas faire de commentaire pour le moment, seulement qu'ils seraient actuellement en discussions avec des investisseurs...

Kiddy existe depuis 50 ans déjà. La société a été fondée en 1966 par Curt Würstl. Plus tard, son fils a rejoint la direction de l'entreprise. Dernièrement, la belle-fille de Curt Würstl, Bettina Würstl, était la seule directrice générale de Kiddy GmbH.

Retour à l'accueil
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article