Premier mannequin de crash-tests féminin. Et si on protégeait enfin les femmes en voiture ?

Depuis les années 1970 la législation n'impose des essais qu'avec des mannequins traditionnels de type masculins. C'est à dire que chacun des crash-tests fait en accidentologie à ce jour ne sont fait que sur des hommes, pour des hommes

Ce mannequin que vous avez du voir souvent sur des vidéos mesure 1,77 mètre.

Premier mannequin de crash-tests féminin. Et si on protégeait enfin les femmes en voiture ?

D'après une étude de 2019 de l'université de Virginie aux États-Unis, les femmes ont aujourd'hui 73 % de chances de plus que les hommes d'être blessées en cas de collision frontale.

Tommy Petterson, l'un de ses collègues au VTI explique bien que "Les muscles du cou sont généralement plus faibles chez une femme", "Si on compare avec un mannequin masculin, on voit ici que le cou est plus flexible, il y a plus de mouvements."

Elles sont par ailleurs plus susceptibles de souffrir d'entorses cervicales en cas d'accident. Selon des données du gouvernement américain, une femme qui a un accident de voiture a jusqu'à trois fois plus de risques de subir un coup du lapin en cas de choc arrière qu'un homme.

Astrid Linder explique que "pour ce qui est des blessures qui ne sont pas mortelles, qui peuvent être à la source de handicaps, les statistiques montrent que le facteur qui est toujours déterminant c'est la différence entre hommes et femmes".

Depuis 2015 seulement EuroNCAP utilise un mannequin versions réduites 1,49m pour 48kg pour son crash-test frontal, il représente les 5 % de femmes les plus petites selon les normes du milieu des années 1970, mais cela reste une morphologie d'homme.

Les ingénieurs commencent à créer des mannequins plus variés, notamment des mannequins représentant des bébés, des personnes âgées et des personnes en surpoids.

En 2023, pour la première fois au monde, Astrid Linder, ingénieure à l'Institut suédois de recherche sur la sécurité des transports (le fameux VTI qui réalise le Plus Test) a conçu un mannequin sur le modèle d'une "femme-type" pour les crash-tests automobiles.

Source : www.topgear-magazine.fr

Son petit nom c'est "SET 50F" (ci-dessus à coté du 50M masculin) et c'est le premier mannequin de crash-test femme au monde.  Elle est équipée de 24 capteurs, elle mesure 1,62 m pour 62 kg (15 cm et 15 kg de moins que pour le modèle masculin). Elle est déjà utilisée par certains constructeurs, comme Volvo en Suède, mais rien dans les régulations internationales ne l'impose encore. Tout a été revu, Épaules, hanches, poitrine… pour mieux correspondre à la morphologie d'une femme moyenne. L'objectif est de rendre les véhicules plus sûrs pour les femmes.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager

Articles récents

Foire aux questions

Articles similaires